mercredi 8 avril 2015

Comment les speculoos me remirent en selle

J'avais disparu. Oui, je sais, vous l'aviez remarqué : mon dernier billet date de 2013. Cessez donc de respirer dans ce sac en papier et rassurez-vous, je vais bien. Nous allons tous parfaitement bien. 

Notre petite routine alimentaire sans huile de palme s'est installée dans la durée, et je ne me posais simplement plus de questions. J'ai mes petites habitudes, voyez-vous. Mon long travail de recherche semblait s'être arrêté. Mon merveilleux règlement européen 1169/2011 (oui, je dis "mon" même si je ne l'ai pas rédigé, mais c'est l'amour qui dicte mes mots) permet maintenant de savoir d'un seul coup d'oeil s'il y a de la palme ou pas, en consultant la liste des ingrédients.

 Tout n'était que zen et harmonie.

La vie s'écoule paisiblement. Le bébé grandit, n'est plus un bébé, et est rentré à l'école. Il lui faut donc un petit goûter sur le coup de dix heures, logique. Et je veux bien être gentille, mais je n'ai aucune envie de passer mon temps aux fourneaux à mitonner de délicieux en-cas équilibrés. Je voudrais bien être une mère banale qui achète des paquets de biscuits, et vogue la galère. 

Je me demande d'où vient cette mystérieuse addiction de ma fille pour les spéculoos. Elle s'en enfilerait matin, midi et soir. Pourquoi en avais-je dans mes armoires, sans m'être jamais posé de questions ? Pour recevoir mes amis français avec des produits du terroir ? Je ne sais pas.

Vous sentez venir la terrible désillusion, là, n'est-ce pas ? Un jour innocent, froid et pluvieux, je consulte machinalement la liste des ingrédients des speculoos Lotus. 

L'arrêt cardiaque, rien que ça. (source : le site de Lotus Bakeries)


Malheur et tristesse et damnation ! Pute borgne ! Voilà qu'il faut repartir en chasse. Impossible de priver ma fille de son péché mignon, ce serait cruel pour cette pauvre enfant qui n'a rien demandé à personne. Je fais un tour d'horizon rapide sur les sites en ligne des supermarchés...

Spéculoos avec palme :

- Delhaize Speculoos 365, Speculoos traditionnels, Speculoos au blé complet, Speculoos bio Max Havelaar...
- Lotus
- Everyday (marque Colruyt)
- Carrefour  
- Cora speculoos

Speculoos sans huile de palme :

- Maison Dandoy
- Little pleasures (disponibles chez Delhaize)
- Biscuiterie Destrée
- Generous Sylvain Speculoos 

Mertalors. Résumons-nous: on ne trouvera rien dans l'assortiment Colruyt, ni chez Carrefour. Eventuellement quelques producteurs locaux chez Cora. Et "Little Pleasures" chez Delhaize. Le reste se trouvera dans vos boutiques bio ou boulangeries préférées.

Mais ! Mais on parle de spéculoos, enfin ! Du terroir ! De la tradition ! Du bon produit belge incontournable ! Le genre de choses que je comptais trouver absolument partout, dans le respect naturel de nos racines et de notre gastronomie ! Je ne veux pas partir en expédition initiatique, je veux acheter un truc de base en faisant mes courses hebdomadaires ! 

 "T'es prêt, Michel ? On part acheter des spéculoos sans palme !"


On dirait que ma fille va devoir réduire drastiquement sa consommation si on ne veut pas vendre nos organes. J'en connais une qui aura des trucs à raconter à son psy dans quelques années. De notre côté, on va pouvoir organiser des petites dégustations... J'ai acheté des Speculoos Destrée. 

S'ils ne sont pas bons, je tue le chien.*


*Rassurez-vous : je n'ai pas de chien.

vendredi 16 août 2013

Test de pâtes à tartiner chocolatées sans huile de palme : le retour du test

Après un détour chez Delhaize, je suis repartie avec trois nouvelles références de pâtes à tartiner sans huile de palme. L'occasion d'organiser un beau crash-test au petit déjeuner dominical (faut pas croire, on sait s'amuser à la maison!).

Les concurrents du jour:


Galler Noisette (site de Galler), 5.95€ le pot de 425g (14€/kg). Il nous affiche fièrement un macaron "NO PALM OIL" du plus bel effet.
Ingrédients: sucre, noisettes (35,5%), matière grasse de lait anhydre, beurre de cacao, poudre de lait entier, pâte de cacao, émulsifiant: lécithine de soja, arôme naturel de vanille. Peut contenir des traces d'autres fruits à coque, oeufs et gluten (blé).



Corné Fondant (site de Corné 1932), 1,97€ pour 200g (9.85€/kg). "Le choco des gourmets", qu'il dit!
Ingrédients: Sucre inverti, chocolat fondant (min. 50% cacao), pâte de cacao, beurre de coco, eau, sel, lécithine de soja, vanilline. Sans colorant, sans agent conservateur.



Choco au praliné Delhaize (site de Delhaize direct), 1,99€ pour 200g (9.95€/kg). Chocolat belge, taste of inspirations!
Ingrédients: Praliné aux noisettes 60% [sucre, noisettes 49,5%, émulsifiant (lécithine de soja)], chocolat au lait 20% [sucre, beurre de cacao min. 24%, lait entier, pâte de cacao min. 11,5%, émulsifiant (lécithine de soja), vanilline], beurre de coco [graisse de coco hydrogénée].

J'espère que vous acceptez mon dévouement à sa juste valeur, j'ai les yeux qui piquent après avoir recopié tous ces petits caractères.

Notre valeureuse équipe de testeurs internationale se composait de 4 personnes.

Le crash-test:

Le premier test, vous vous en souvenez peut-être, n'avait pas été super concluant.

L'excellente surprise cette fois-ci, c'est que nous étions très contents des trois produits testés: ils méritent tous leur place sur une table au petit déjeuner. Personne n'a fait la grimace,  personne n'a failli vomir sa tartine, personne n'a fait de remarques cyniques. Quel beau moment d'amour et d'espoir en l'humanité.

La pâte Corné est vraiment très bonne: un goût de vrai bon chocolat, un peu sucrée mais rien de gênant (et si vous cherchez une alternative au nutella, ce n'est pas le sucre qui va vous déranger!), un prix acceptable et une composition nickel. Tout le monde l'a bien aimée!

On a enchaîné avec la Delhaize, et comme je suis un peu bourgeoise et pleine d'à-priori, je m'attendais à ne pas trouver ça top. Eh ben mes amis, j'ai été bien attrapée: elle est super-bonne! Quand ils disent praliné, ils ne plaisantent pas: on a vraiment l'impression de manger de la praline fondue. Un régal.

Après tout ce bonheur, franchement, qui aurait parié sur Galler? On ironisait déjà sur son prix et le trafic d'organes nécessaire pour avoir les moyens de la consommer, la peau de nos fesses respectives, les reins que nous n'avions pas en trop: et paf pastèque, dans nos faces: c'est un délice. Franchement, elle vaut son prix. Pour la comparer à la Delhaize, un de nos testeurs qui a le sens de la formule a dit que si Delhaize a le goût d'une bonne praline de supermarché, Galler a la délicatesse d'une excellente Léonidas (ou d'une excellente praline Galler, supposons-nous, mais on n'en a jamais goûtées). Elle vaut clairement son prix. Evidemment, cela reste prohibitif pour une consommation quotidienne, mais pour se faire plaisir ou impressionner ses invités, c'est une valeur sûre.

Pour utiliser une autre formule: comparer la Galler et le Nutella, c'est comparer un excellent Bordeaux à une bonne piquette rouge qui tache. Et pourtant, c'est bien bon, le Nutella!

Nous voilà comblés: on a donc sur le marché de très bonnes alternatives au Nutella, sans huile de palme, et pas forcément hors de prix!

vendredi 28 juin 2013

Le retour de la Craquinette

Oulala, non mais dites donc, on ne les attendait plus. Devinez qui est sorti du bois?

LU NOUS A REPONDU! En ce jour béni du 27 juin 2013, Lu nous a éclairé de son divin savoir, et nous a adressé un courriel de toute bôté, en réponse à notre message du 1er mai (renvoyé le 04 juin au cas où).

Le service consommateurs de Lu en action



Résumons-nous. Je disais donc ça:


Bien le bonjour, cher employé de chez Lu /Kraft Foods,

J'espère que vous allez bien, et que vous n'êtes pas en manque de vitamine D malgré ce temps exécrable.
Je vous écris parce qu'une de mes amies est accro à la Craquinette. C'est mieux que d'être accro à la cocaïne, ça c'est certain, et puis c'est bon pour vous, et donc l'emploi chez Kraft Foods, et donc l'économie. En somme, c'est plutôt une bonne nouvelle pour tout le monde.
Cependant elle se demande, et moi avec, ce qui se cache derrière le terme "matière grasse végétale". De quelles matières grasses parle-t-on? Est-ce du colza, de la palme, du tournesol? Juste histoire qu'on sache ce qu'on mange, et qu'elle puisse continuer à s'enfiler des boîtes de Craquinette en toute connaissance de cause.
Bonjour chez vous, et bonne journée!

Je croyais ne pas avoir parlé un dialecte incompréhensible, le français est ma langue maternelle, je vous assure, et je pensais très sincèrement que l'objet de mon mail était évident: "quoi que c'est-y comme matière grasse végétale dedans la craquinette?" Apparemment, j'ai de grosses lacunes en français, puisque voici la réponse reçue:


Nous faisons suite à votre correspondance concernant la position de notre société sur l’utilisation de l’huile de palme dans nos produits. 

Nous pensons que l’huile de palme utilisée en quantités raisonnables et provenant de source durable peut répondre aux attentes des consommateurs pour des produits à la fois bons et équilibrés. 

Nous abordons l'utilisation de l'huile de palme et de tous nos autres ingrédients d'une manière à la fois responsable et pragmatique, en prenant en considération à la fois les pratiques d'approvisionnement et le potentiel d'amélioration du profil nutritionnel de nos produits. 

 L’huile de palme est l’une des rares huiles végétales à être semi-solides à température ambiante, à ne pas contenir de graisses trans et à aider au maintien de la fraîcheur du produit. Ces qualités structurelles rendent son remplacement total très difficile. C’est pourquoi nous continuons à utiliser de l’huile de palme dans la confection de certains de nos produits. 

La communauté scientifique recommande de limiter l’apport en graisses saturées. Aussi nous essayons de réduire notre utilisation d’huile de palme, notamment pour nos biscuits en Europe, en la remplaçant par d’autres huiles telles que le colza par exemple. 

Par ailleurs, concernant la question environnementale, nous avons pris l’engagement d’ici 2015 d’utiliser exclusivement de l’huile de palme certifiée durable pour toutes nos catégories de produits (biscuits, chocolat, confiserie). 

Nous avons entamé cette démarche dès 2011 en devenant membre de la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil). La RSPO est une association à but non lucratif qui rassemble des acteurs de toute la filière (planteurs, transformateurs et négociants, producteurs de biens de consommation, banques et investisseurs, ONG dont WWF) et a permis la création d’un système de certification de la chaîne d’approvisionnement en faveur d’une huile de palme cultivée de façon responsable, afin de stopper la déforestation tout en maintenant le développement économique local. 

Suite à cet investissement, nous vous informons par exemple que depuis 2012 l’ensemble de nos usines biscuits en Europe s’approvisionnent à 100% en huile de palme certifiée GreenPalm. 

Nous espérons avoir répondu à votre attente et vous remercions de votre confiance et de votre fidélité. 

Veuillez agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs. 

Service Consommateurs 
Mondelez Belgium bvba sprl

Mince.  Je suis absolument stupéfaite par mes piètres capacités de communication. Lu a donc compris suite à mon mail:
  • que je me demandais ce qu'ils pensent de l'huile de palme
  • que je demandais ce qu'est l'huile de palme et pourquoi on l'utilise
  • que je tenais à savoir comment ils comptaient limiter l'impact sur l'environnement
Mais... je voulais juste savoir s'il y en a dans les Craquinettes, moi.  Je ne voulais pas la plaquette d'information "huiledepalme.doc" rangée dans le dossier "réponses consommateurs", sous-dossier "chieurs". Et certainement pas de petite note sur la RSPO qui est belle, qui va sauver l'humanité et qui fait sentir bon sous les bras, parce que je sais déjà ce que je pense de la RSPO et des certificats Greenpalm (si c'est incompréhensible, essayez Google Trad, on ne sait jamais).

Mon mail tel que vu par le service communication

Je suis un peu perdue, je ne sais pas par où je dois commencer. Un imagier? Un cours de français langue étrangère? Les aventures de Jojo Lapin? Si vous connaissez de bonnes méthodes, je vous écoute, parce que ma situation semble critique.

Tout ceci ne nous apprend strictement rien, donc en vertu de notre belle loi Aïki toute neuve nous continuons de considérer qu'il y a de l'huile de palme dans ce(s) produit(s).

samedi 15 juin 2013

La Craquinette du désespoir.

C'est comme un appel de désespoir, un cri de souffrance qui résonne à travers tout l'internet. C'est le cri de la dépendante à la Craquinette qui a trouvé la mystérieuse inscription "matière grasse végétale" dans la liste des ingrédients, et se demande ce qu'elle mange. Une telle détresse ne peut être ignorée. Je t'ai comprise, je t'ai entendue, j'ai compatis de toute mon âme avec toi, et j'ai écrit à Lu (via leur formulaire de contact, évidemment).

Bien le bonjour, cher employé de chez Lu /Kraft Foods,

J'espère que vous allez bien, et que vous n'êtes pas en manque de vitamine D malgré ce temps exécrable.
Je vous écris parce qu'une de mes amies est accro à la Craquinette. C'est mieux que d'être accro à la cocaïne, ça c'est certain, et puis c'est bon pour vous, et donc l'emploi chez Kraft Foods, et donc l'économie. En somme, c'est plutôt une bonne nouvelle pour tout le monde.
Cependant elle se demande, et moi avec, ce qui se cache derrière le terme "matière grasse végétale". De quelles matières grasses parle-t-on? Est-ce du colza, de la palme, du tournesol? Juste histoire qu'on sache ce qu'on mange, et qu'elle puisse continuer à s'enfiler des boîtes de Craquinette en toute connaissance de cause.
Bonjour chez vous, et bonne journée!

Ainsi partit fièrement le mail, un premier mai de l'an de grâce 2013 (car je suis tellement dévouée à ma cause que je ne m'accorde pas de congé). Mais nulle réponse ne revint. Diantre. Bon, le mois de mai, congés, tout ça, donc dans mon immense tolérance je renvoyai le même mail le 04 juin de l'an de grâce 2013.
A ce jour, 15 juin de l'an de grâce 2013, nulle réponse ne m'est parvenue, et j'en suis fort marrie. (Edit du 28 juin: Lu n'est pas mort et a finalement répondu: c'est ici que ça se passe)

 Où es-tu, service client de chez Lu? Que fais-tu? Est-ce que j'existe encore pour toi?

En vertu de la toute nouvelle Loi Aïki, je déclare donc à regret que faute de réponse de Kraft Foods, nous considérerons que les Craquinettes contiennent de l'huile de palme.

Et prout!

jeudi 13 juin 2013

Nouilles chinoises à l'huile de palme?

On croit qu'on a fait le tour, et puis non.

Retour dans le passé. Nous sommes le 26 avril. Une envie de repas rapide, je sors un paquet de nouilles chinoises de mon armoire où il attendait depuis des lustres, et machinalement, en mangeant, je jette un coup d'oeil à l'emballage... "Graisse végétale". Mertalors. On n'est jamais tranquille. Hop, c'est parti pour l'onglet contact du site de Aïki Noodles:

Cher employé de chez Aïki Noodles,

J'espère que vous passez une bonne journée malgré ce temps de merde.

Ma question est tout bête: quelles sont les graisses végétales contenues dans vos Aïki Noodles? Colza, palme, coco, tournesol? Ce n'est pas détaillé sur mon paquet de Noodles Chicken, mais j'aime bien savoir ce que je mange.

Bonne fin de journée (j'avais écrit "fun de journée", c'est rigolo aussi) 

Et là, la blague rigolote: "An internal error occurred". Aussi appelée "tu t'es cassé le derrière à rédiger un mail pour rien, ma poule".

LOL.

Bon, bah y'a plus qu'à leur signaler l'erreur en question sur Facebook, et à attendre. Sur leur mur, ça réagit très vite pour me demander de passer en MP. En MP, zaï zaï zaï zaï, j'ai attendu, attendu, la réponse n'est toujours pas venue. Donc je relance sur leur mur, le 30 avril. Où ils me disent que tout va bien, qu'ils ont transmis, qu'on va me répondre. Un jour. Zaï zaï zaï zaï.

Je sais qu'il ne fait pas très beau, que c'était le joli mois de mai avec tous ses congés, que peut-être que Germaine, Bénédicte, Roger et André sont peut-être en vacances ou indisponibles, mais je vous avoue que là, nous sommes fin mai et ça commence à faire long. Et ce n'est pas que Aïki, mais tous ceux qui me font gentiment patienter.

"J'ai un créneau pour vous répondre en décembre 2014, ça vous irait?"


Alors on va décréter un nouveau truc: dans le doute, sans réponse, on va dire que ça contient sans doute de l'huile de palme, et s'en tenir là. D'ailleurs on va appeler ça "Loi Aïki".

J'ai tout de même relancé Aïki. Sur leur mur Facebook. D'abord le 30 mai, puis le 10 juin. Mais je ne sais pas pourquoi, je commence à ne plus y croire. C'est fou ce que je suis pessimiste, hein?

jeudi 30 mai 2013

L'été, l'amour, les glaces: Häagen-Dazs et Ben & Jerry's

Un jour ce sera l'été à nouveau. Un jour, il fera tellement chaud qu'on boira des bières en terrasse, et qu'on mangera... des glaces!

Si elles ne contiennent pas d'huile de palme, évidemment (woh l'aut' la rabat-joie, eh!)

En toute saison, dans ma tête, glaces, c'est d'abord Häagen-Dasz (même si je suis incapable de l'écrire correctement du premier coup). Sur leur site, on trouve l'assortiment et les valeurs nutritionnelles, mais rien sur les ingrédients, à part qu'ils sont tous naturels. Le jour où l'un de vous tombe sur des ingrédients surnaturels, pitié, appelez-moi. Je veux goûter.

Les ingrédients sont ailleurs

Allez hop, formulaire de contact.

Cher employé de chez Häagen-Dasz,

J'espère que vous allez bien, et que vous avez moins de difficulté que moi à écrire le nom de votre entreprise (ça ferait désordre).
A l'approche des beaux jours - on y croit - la consommation de crèmes glacées H-D va à nouveau atteindre un pic dans mon foyer. Cependant cette année je m'interroge sur la présence d'huile végétale dans les ingrédients de certaines références de votre assortiment.
Pourriez-vous m'indiquer de quel type d'huile il s'agit?
Je croise les doigts tout comme vous pour qu'on ait un bel été cet année. Après, votre employeur aura plein de sous, et il vous donnera peut-être une augmentation.

Aucune indication que le message a bien été envoyé, juste une invitation en néerlandais à m'inscrire à la newsletter. Mais comme ils répondent bien vite, je leur pardonne.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous contacter concernant nos produits Häagen-Dazs. Nous portons une attention particulière à la qualité de nos produits ainsi qu’aux actions entreprises dans le cadre de nos activités. Il est donc très important pour nous de connaître les remarques que peuvent formuler nos clients.

Chez Häagen-Dazs, la priorité est donnée à une sélection rigoureuse des ingrédients, c’est pourquoi toutes nos crèmes glacées sont élaborées à base d’ingrédients naturels : crème fraîche qui est toujours le premier ingrédient, lait écrémé, jaunes d’œufs. De plus elles ne contiennent aucun colorant ni arôme artificiel.

La présence de matières grasses végétales ou d’huiles végétales dans nos produits est uniquement liée à l’addition de sauce et/ou d’inclusions dans nos crèmes glacées.

Nous vous rappelons que les matières grasses végétales et les huiles végétales sont une famille très large allant de l’huile d’olive à l’huile de pépins de raisin, en passant par l’huile de palme et l’huile de noix de coco.

La présence en faible quantité d’huiles végétales ou de matières grasses végétales dans nos produits finis est souvent liée à un besoin spécifique : pour la texture d’une sauce ou d’un enrobage ou encore pour la protection des inclusions de l’humidité de la crème glacée, par exemple.

Nous espérons avoir répondu à vos attentes et que vous continuerez à l’avenir à utiliser et apprécier nos produits.

Hum... A mes attentes, je ne sais pas, mais à ma question, non. Puisque j'ai un petit peu l'impression qu'on me prend pour une dinde, je vais décréter de manière parfaitement arbitraire que sans réponse claire, je considère qu'il y a de l'huile de palme, et je bannis de mon alimentation.  Pourtant je t'aimais,  Agueundas.

Il y a les partisans de Hagendasse, et il y a les amateurs de Ben&Jerry. Le site est vraiment nickel, clair, bien organisé: un bonheur. Cerise sur la crème glacée, il y a aussi la liste des ingrédients pour chaque variété.

Et de la matière grasse végétale.

Ouh, attention, y'a un piège!

Cher employé de chez Ben&Jerry,

J'espère que vous allez bien, et que votre contrat de travail prévoit des glaces gratos.
Je m'interroge sur la présence de matière grasse végétale dans certaines références de Ben&Jerry's (Baked Alaska, Cookie Dough...). Pourriez-vous m'indiquer de quelle matière grasse il s'agit, exactement? Ce n'est pas précisé sur votre site (par ailleurs très bien fait et très agréable).
Bonne journée à vous, vivement les vacances!
Unilever dit qu'il me répondra dans les trois jours ouvrables. Loupé. Mois de mai, congés, tout ça, je suis incroyablement tolérante en ce moment, alors je ne dirai rien.

Nous vous remercions pour votre couriel à Ben & Jerry's avec votre question concernant les huiles végétales utilisé dans nos glaces. Nous nous excusons pour la réponse assez tardive.

Dans nos glaces de Ben & Jerry on utilise principalement l’huile de coco. Mais en fonction du goût de la glace nous utilisons également l’huile de colza, l'huile de soja et l'huile d'arachide. Cette loi est déclarée comme la nouvelle FIC sur l'emballage.

Nous espérons vous avoir dûment informé.

Si on fait confiance à Unilever, les glaces Ben&Jerry sont donc sans huile de palme! En revanche si quelqu'un sait ce qu'est une FIC, éclairez ma lanterne, parce que le sens de cette phrase m'échappe complètement.*

Reste à invoquer le soleil, ou à se trouver une bonne excuse pour faire son stock de pots à déguster en terrasse devant la télé, emmitouflé dans une bonne couverture."Dépression saisonnière de mai", je pense que ça fait l'affaire!


*On me propose "Fiche d'Information sur les Composants", et c'est tellement beau que ça doit être vrai.

mercredi 22 mai 2013

Pâtes à tartiner chocolatées sans huile de palme

Vous êtes vraiment très nombreux à atterrir sur ce blog en cherchant de la pâte à tartiner chocolatée sans huile de palme (et notamment en vous demandant si la pâte à tartiner Côte d'Or en contient, je note donc qu'ils devraient peut-être se remettre un peu en question parce que la demande est fameuse).

Bonne nouvelle, je vous confirme que ça existe, et en tant qu'aventurière de l'extrême, j'ai même testé pour vous, en compagnie de mon équipe de deux autres personnes. Mon sens du sacrifice n'a décidément pas de limite.


On commence par la pâte à tartiner Galler Noir 85, une pâte bien belge du terroir de chez nous, achetée chez Carrefour au prix de 5.85€ le pot de 400g. Attention, la version Noisette contient de la matière grasse végétale!

Première constatation: ce n'est pas du Nutella, loin de là! On sent bien le goût de la fève de cacao. La texture est peut-être un peu trop pâteuse et collante, mais les connaisseurs et amateurs de bon chocolat l'apprécieront. Personnellement, je l'imagine mal en petit dej de tous les jours, mais comme gourmandise occasionnelle, elle est parfaite.

Bilan: un testeur complètement convaincu qui en boufferait matin, midi et soir, et deux plus réservés.


On passe ensuite à deux références de la pâte à tartiner NewTree. Leur site est très complet et bien fait, ils indiquent la liste des ingrédients, tout est beau, bio, de qualité, engagé au niveau écologique... Ils vendent également leurs produits en ligne. Ca donne envie de signer tout de suite et de leur faire des bisous en prime.

Commençons par celle au chocolat noir (3.79€ le pot de 250g chez Carrefour). Honnêtement, ce n'était pas un franc succès. Notre fine équipe de testeurs a trouvé que ça avait un peu le goût de chocolats de Pâques oubliés dans une armoire et retrouvés vers novembre. Ou de chocolats de Saint-Nicolas qu'on mange vers mai, comme vous voulez. La texture en revanche est absolument nickel.

Bilan: trois personnes fort mitigées.

La pâte au chocolat noir et à l'orange (4.79€ pour 250g, toujours chez Carrefour) a eu un peu plus de succès. Il y a bien un testeur qui a parlé de vieille orangette, mais l'autre était plus emballé, et moi j'ai franchement bien aimé. Je crois que je pourrais en manger tous les matins sans être écœurée, si ça ne coûtait pas un bras.

Bilan: Un adepte, un amateur, et un sceptique.


Le plus gros problème de ces pâtes à tartiner chocolatées, évidemment, c'est le prix. La Galler coûte environ deux fois plus cher que la Nutella, les pâtes NewTree encore davantage, mais il faut savoir ce qu'on veut dans la vie! On ne peut pas demander des ingrédients de qualité et des prix au ras des pâquerettes. Enfin on pourrait, mais ce ne serait pas raisonnable.

Je me demande aussi ce qu'un enfant en penserait, puisque les goûts sont quand même plus subtils que le Nutella... Peut-être que c'est simplement une question d'habitude, au fond!

En tout cas, n'hésitez pas à vous forger votre propre opinion et à les tester!

Edit du 16/08/13: Jetez un oeil à cet autre test, avec de la Corné, de la Delhaize praliné et de la Galler praliné, bien plus satisfaisant!